14 août 2018

Quelles solutions face au risque de vol et perte de données dans l’entreprise ? Altea déploie Forcepoint DLP ( Data Loss Prevention) chez ses clients

ALTEA

La donnée est un actif critique au sein de l’entreprise et n’a jamais autant été menacée, que ce soit pour des raisons volontaires ou involontaires.

Guillaume Regagnon, ingénieur chez Altea fait le point des différentes menaces qui pèsent quotidiennement sur l’entreprise et nous explique comment et pourquoi les équipes ont fortement investi avec Forcepoint.

Les atteintes aux données peuvent avoir des répercussions multiples

Le vol et la perte des données peuvent avoir un impact direct sur l’image et la réputation de l’entreprise, dans certains cas avoir des conséquences graves, allant jusqu’à la cessation d’activité.

En outre, une violation des données personnelles détenues par l’entreprise peut engendrer des amendes et des sanctions réglementaires. « Nous sommes aujourd’hui systématiquement questionnés par nos clients sur ce sujet anxiogène » précise Guillaume.

Que ce soit dans le cas d’utilisateurs maladroits ou non conscients des risques qu’ils font porter à l’entreprise, d’employés qui ont pris de mauvaises habitudes ou de collaborateurs mécontents, il est indispensable de bien maîtriser la nature des données accessibles pour chaque fonction. Ces dispositifs ne doivent pas pour autant ralentir la capacité opérationnelle de l’entreprise.

Cette situation est d’autant plus critique qu’aujourd’hui le système d’information se doit d’être ouvert sur le Cloud, permettre des accès avec tout type de terminaux sous tout type d’OS, y compris les terminaux personnels des utilisateurs. Les dispositifs de sécurité doivent permettre d’autoriser le travail à distance en horaires décalés, voire dans certains cas laisser des accès à des partenaires, des collaborateurs temporaires…

Mettre en place des dispositifs de sécurité qui ne soient pas un frein aux solutions innovantes souhaitées par les utilisateurs et nouveaux usages constitue une équation difficile à résoudre.

Forcepoint DLP (Data Lost Prevention) est apparue comme l’offre la mieux adaptée pour répondre aux demandes des clients Altea

Le point fort de la solution est de permettre de protéger les données sensibles là où elles se trouvent et non uniquement dans un datacenter. Les données sont aussi bien protégées que celles se trouvant sur un terminal, un Smartphone, dans le Cloud.

Guillaume Regagnon indique que la solution DLP intervient spécifiquement dans 4 domaines :

  • L’identification des comportements à risque des utilisateurs qu’il s’agisse d’erreurs ou d’intentions malveillantes.
  • L’adaptation aux nouvelles façons de collaborer en entreprise y compris en appliquant des règles de sécurité lorsque des systèmes tels qu’Office 365, Box ou Salesforce sont utilisés.
  • Satisfaire aux exigences réglementaires en appliquant des contrôles spécifiques permettant de protéger les données et sécuriser la protection intellectuelle.
  • Identifier les données contenues dans une image et prévenir ainsi des fuites de données à travers une capture d’écran malveillante.

Sur ce dernier point Guillaume précise que le vol en interne de données stockées dans des images peut constituer une faille importante que Forcepoint DLP a su résoudre. Il est en effet possible aujourd’hui, grâce à la technologie ROC (Reconnaissance Optique des Caractères) de contrôler une information qui circulerait de façon inappropriée dans une capture d’écran, une page faxée, des photos prises avec un Smartphone.