6 avril 2018

Microsoft annonce la disponibilité prochaine de Microsoft Azure exploité dans des datacenters suisses

Techno

Microsoft vient d’annoncer que dès 2019 il sera possible de bénéficier des services Azure dans un Cloud suisse. Cette décision répond à la demande constante de clients de bénéficier des avantages du Cloud tout en ayant la garantie que leurs données soient physiquement hébergées en Suisse.

Cette annonce est significative car elle ouvre la possibilité pour les entreprises de bénéficier de services innovants tels que la virtualisation, les services mobiles, la gestion de médias, le stockage….dans un environnement Microsoft Azure totalement intégré.

Les institutions financières et activités régulées auront la possibilité d’accéder aux innovations Microsoft Azure tout en se concentrant sur leur métier

Pendant plusieurs années les équipes Microsoft ont travaillé avec les institutions financières suisses et leurs organismes de régulation. Microsoft a pris l’engagement, dans une récente annonce, de répondre durablement aux contraintes propres à ces entreprises afin de leur permettre de poursuivre leur transformation digitale en bénéficiant des innovations proposées par Microsoft Azure.

Des infrastructures basées physiquement en Suisse pour héberger les données

Microsoft a annoncé que deux datacenters suisses délivreront les services Microsoft Cloud dans les régions de Genève et de Zurich.

L’objectif est de proposer aux clients de garder leurs données critiques en Suisse tout en bénéficiant des systèmes de réplication entre les deux datacenters afin d’assurer la continuité de services en cas d’incident.

Des engagements pris vis-à-vis des multiples contraintes européennes pour permettre aux entreprises d’utiliser les services Microsoft Azure tout en étant garanties de rester en conformité

Microsoft s’est engagé à suivre toutes les lois fédérales suisses ainsi que les politiques de régulation liées à des métiers ou usages spécifiques.

Les équipes Microsoft ont déclaré que leurs services étaient conformes aux réglementations et accords tels que les « EU-US Privacy Shield », « Swiss-US Privacy Shield », « Federal Swiss Data Protection Act » et « EU Model Clauses »

Le sujet de la GDPR qui deviendra une réalité dès le 25 mai 2018 est également traité au plus haut niveau et fera l’objet d’engagements contractuels.

« Nous accueillons de façon très positive cette annonce de Microsoft. Nous allons en effet pouvoir capitaliser sur nos compétences Microsoft en interne et proposer des infrastructures Microsoft Azure à nos clients qui souhaitent bénéficier de ces innovations », précise Adrien LAVE, Sales & Marketing Manager, Altea.

« C’est une solution qui répondra notamment parfaitement à la demande de clients suisses de type PME, startup ou fintech »…/… « Nous allons également investir dès 2018 pour coupler les environnements Azure hébergés par les datacenters Microsoft avec nos propres Cloud exploités dans nos datacenters suisses. Nous serons ainsi en mesure de fournir des solutions 100% hébergées en Suisse associant les innovations de Microsoft à nos propres savoir-faire en matière de Cloud ».