30 janvier 2018

Votre AS400 (IBMi) géré dans un datacenter suisse

Techno

Le serveur Application System/400 (plus connu sous le nom d’AS400, puis de iSeries et enfin de System i5) reste, depuis son apparition dans les années 80, encore bien présent en entreprise. À l’heure des architectures de Cloud (privé, public ou hybride), les entreprises exploitant des applications critiques avec ce système doivent trouver des solutions pour continuer à le manager, alors que 100% du reste de leur système d’information est confié à des datacenters externes.

Alain BOURDIN

Business Development Manager

Quelles sont les entreprises utilisant les AS400 ?

Les AS400 restent un élément critique de l’architecture informatique de différents types d’entreprises. Nous rencontrons souvent en Suisse trois situations distinctes :

  • Des PME industrielles qui ont bâti depuis de nombreuses années leurs applications métier sur ce type d’environnement.
  • Des banques qui ont déployé leur « core system » sur AS400, qu’il s’agisse de développements spécifiques, ou de solutions du marché (ERI par exemple)
  • Dans le cadre d’opérations de décommissionnement, des banques qui ont l’obligation de conserver un historique des transactions et doivent, selon la réglementation FINMA, pouvoir justifier de certains mouvements, sur demande, dans un délai très court.

Quels sont les challenges de ces entreprises ?

Bon nombre d’entreprises utilisant des solutions sur AS400 en sont totalement satisfaites et ne souhaitent pas les remplacer. Ceci est d’autant plus vrai que ces solutions, bien qu’anciennes, sont généralement très stables et supportent le cœur de métier de l’entreprise. Compte tenu de l’évolution des technologies, trouver des compétences expérimentées devient aujourd’hui difficile. Il est finalement plus rentable et pérenne, dans ce contexte, de faire appel à des ressources externes ou à en confier le management à des sociétés spécialisées.

Les entreprises soumises à des obligations légales ne peuvent se limiter à archiver les données issues de l’AS400 pour répondre à la demande. Les responsables informatiques n’ont d’autre choix que de maintenir un environnement en conditions opérationnelles, impliquant notamment une mise à jour et des opérations de maintenance régulières.

Enfin, les entreprises qui souhaitent externaliser la totalité de leur informatique sous des technologies plus récentes doivent trouver une solution pour continuer à exploiter leurs serveurs AS400 dans des conditions de sécurité et de coût acceptables.

Quelle solution est proposée par Altea ?

Nous proposons à ces entreprises de prendre en charge leur environnement AS400 au même titre que l’ensemble de leurs infrastructures. Nous avons développé une forte expertise sur cette technologie et pouvons dorénavant mettre à disposition des clients des compétences techniques pointues.

Nos équipes de spécialistes ont notamment développé des API qui permettent de proposer une intégration parfaite entre l’environnement AS400 et le reste de l’infrastructure. Nous mettons également à disposition de nos clients des outils dédiés qui permettent d’optimiser et sécuriser (Intégration IAM/EIM) l’exploitation des systèmes qu’ils nous ont confiés.

Nous assurons pour nos clients une assistance et un support journaliers délivrés par notre équipe de helpdesk formée sur ce type d’environnement.

En mutualisant l’hébergement de ce type de matériel dans nos datacenters suisses nous pouvons optimiser les coûts d’exploitation avec une qualité de service d’excellent niveau.

« Nous nous engageons auprès de nos clients utilisateurs d’AS400 à mettre en œuvre la même qualité de service que pour tous les environnements que nous gérons dans nos datacenters suisses ».